Maryam Hallou

Née au début des années 90, Maryam grandit au Maroc, imprégnant ainsi ses souvenirs de lumières et d’odeurs. Elle se découvre un intérêt marqué pour la photographie à l’âge de 14 ans, et poursuit sa passion dans ses études. C’est son expérience à l’étranger qui a nourri le désir de produire des images plus personnelles, dans lesquelles son identité se reflète. Toujours guidée par son instinct, Maryam s’attache à une esthétique particulière, et cherche toujours à transmettre des émotions et des histoires.

Ses photographies nous plongent dans un monde à moitié éveillé, emprunt d’ambiances feutrées, de couleurs, textures et formes qui lui sont propres.

Voici le projet de fin de formation de Maryam.

Lonely Suburbia

J’apprécie ces moments de solitude où le temps s’arrête, tout le monde dort, les rues sont vides. La nuit, l’impossible se rapproche, les rêves deviennent réalité. La nuit protège et rend les sentiments plus vifs, plus purs, plus intenses. Les sens s’aiguisent, la pensée devient claire. Le superflu disparaît, et l’essentiel devient accessible. Les bruits de la ville s’étouffent, l’atmosphère semble se ouater. 

J’aimerais exploiter plusieurs thèmes qui nous ont touchés de près ou de loin cette année : la solitude, l’isolement ainsi que notre sentiment d’impuissance face à cette pandémie. 

Maryam Hallou

Visitez le site internet de Maryam pour voir l’entièreté de son portfolio.